Photographe de mariage à Épernay

Pendant la cérémonie ou la réception votre photographe mariage doit être un témoin discret, ne pas interférer dans le déroulement de ce jour exceptionnel. Fort de son expérience, Claude Bohnert parcourt toutes les régions, couvrant toute la France de Mayenne à Pamiers, de Divonne-les-Bains à Bergerac, de Orleans à Saint Lo, en passant par Tours ou, par exemple comme ci-dessous, ce mariage à Epernay.

mariage à Epernay
en Champagne-Ardenne dans la Marne (51)

••• Photo mariage © Claude Bohnert •••

Témoignage : Mariage de Valérie et Benoît

– Témoignage de Marie K., maman du marié – 57 Thionville :

Tu as été exceptionnel de gentillesse et de professionnalisme. Tu as mis le “feu” à la piste ! On m’a même demandé si tu étais de la famille ! Tu as fait partie de la fête comme tous les invités.

Les commentaires de nos proches étaient unanimes : terrible le photographe, génial…

Tu as su saisir des moments exceptionnels d’émotion comme pour moi la photo avec mon père (le grand père de la mariée) qui restera un souvenir merveilleux.

Merci encore pour tout.

Le mariage : définition

Le mariage est défini traditionnellement comme l'union légitime d'un homme et d'une femme. Le mariage est l'acte officiel et solennel qui institue entre deux époux une communauté de patrimoine et de renommée appelée «famille» dont le but est de constituer de façon durable un cadre de vie commun aux parents et aux enfants pour leur éducation. Dans les sociétés traditionnelles, le mariage est l'alliance politique de deux familles ou de deux clans. Le mariage est une institution qui a pris de multiples formes selon les peuples et au cours de l'histoire. Visant universellement à sanctionner un cadre voué au développement de la famille, le mariage donne un statut particulier aux époux. L'établissement d'un mariage donne toujours lieu à une cérémonie publique, et souvent à une fête, l'ensemble étant appelé «noces». Le mariage a ainsi un caractère juridique mais aussi rituel (profane ou religieux). Dans les pays où les institutions politiques sont séparées des institutions religieuses, on distingue le mariage civil du mariage religieux (lequel requiert généralement un mariage civil au préalable). Dans certains cas, les époux ne peuvent contracter un nouveau mariage tant que le premier est valide ; on parle alors de système monogame. Parfois, plusieurs mariages peuvent être contractés simultanément avec plusieurs personnes en même temps ; le système est alors dit polygame. Le mariage polygame peut lier un homme avec plusieurs femmes : c'est la polygynie. La polyandrie désigne le mariage d'une femme avec plusieurs hommes, un type d'union polygame. Le mariage a été décrit par l'anthropologue Claude Lévi-Strauss comme le socle pratiquement universel de la famille : «la famille, fondée sur l'union plus ou moins durable, mais socialement approuvée, de deux individus de sexes différents qui fondent un ménage, procréent et élèvent des enfants, apparaît comme un phénomène pratiquement universel, présent dans tous les types de société». Les époux «sont des individus de sexes différents et […] la relation entre les sexes n'est jamais symétrique».