Photographe de mariage à Strasbourg

Claude Bohnert, photographe à Strasbourg est spécialisé dans les reportages de mariage. Il se déplace sur toute la France ainsi qu’à l’étranger. Il couvre les mariages de Saint Malo à Luxembourg, de Nantes à Metz, de Bordeaux à Roanne en passant par Nancy, Mulhouse, Angoulême, Limoges ou, par exemple comme ci-contre, en Alsace, à Strasbourg dans le département du Bas-Rhin. Il est le témoin idéal de grands événements que sont les mariages ! Son regard, son empathie, sa façon d’être, sa capacité à se fondre entre les invités, à immortaliser les instants uniques font de lui aujourd’hui un véritable reporter de mariage. Non, non, pas un photographe, mais bien un véritable reporter ! Celui qui saisit l’instant et qui sait capter l’essence d’un sentiment comme l’image essentielle.

mariage à StrasbourgAu cœur d’une réception, il est chez lui, il virevolte, scrute, il sympathise et œuvre. On prend même plaisir à le voir travailler. C’est son œil, son instinct qui guide alors l’appareil photo pour des photos inattendues, naturelles ou prises à la volée. Ici, on parle bien de photos et non de clichés ! Son butin capturé, l’image devient souvenir et témoignage. Travaillée ou retouchée dans son atelier, elle immortalise les instants et leur confie l’éternité. À l’instar des photos des plus grands journalistes, la photo prise pourra alors traverser le temps et incarner autant le moment que les sentiments.

 

Nietsche écrivait “Les grands problèmes sont dans la rue”  voulant par cette citation probablement être plus large dans la pensée pour parler des rencontres de toutes sorte de manifestations et de sentiments humains allant de la violence à l’amour. Robert Doisneau, mais aussi Cartier-Bresson réalisaient des photos de rue, peut-être les premiers instantanés en noir et blanc qui permettent de faire ressortir les ombres et les lumières, les chauds et les froids, les visages et les mouvements sans que tout cela soit posé voire imposé des regards discret des amoureux, de naturel des enfants, ou de la solitude des vieilles personnes. C’est de plus en plus ce type de prise de vue que réalisent les photographes lorsqu’ils couvrent des événements tels que les mariages.

La photographie est un métier magnifique. Si un photographe réalise un beau travail, il aura une bonne réputation et se démarquera des nombreux sites Internet qui font profusion d’offres quelquefois les plus farfelues. C’est l’imagination et la créativité où les photographie humaniste, l’environnement du sujet a autant d’importance que le sujet lui-même.  Il est donc souvent proposé aux futurs époux d’être photographié dans leur cadre de vie intime ou les coins publics qu’ils affectionnent particulièrement, des lieux comme la rue ou des parcs sont particulièrement exploités parce qu’ils sont des espaces de liberté et de convivialité. Il s’agit, pour le photographe, de mettre le couple à l’aise, de conquérir leur amitié. Il les prendra en photo de face, de profil de dos et souvent en mouvement style bien éloigné des traditionnelles photos en studios ou posées de façon statiques.

Etre photographe est donc un métier de passion et de contact. Il faut savoir aller spontanément vers les gens et leur parler avec simplicité. Si un photographe se contente de disposer d’un appareil photo reflex quand bien même s’il le manipule avec à-peu-près de bonnes compétences, il n’en est pas pour autant un bon photographe de mariage car cet événement demande bien plus de compétence. Souvent considéré comme une photographie Kitsch elle souffre principalement de cette image par manque d’innovation dans sa pratique. Très longtemps, on la limitait aux prises de vue dans un parc si ce n’est dans un studio avec éclairage et décors artificiels. Cependant, la nouvelle génération de photographes passionnés arrivent sur le marché et apporte une vision toute nouvelle et moderne. Avec les dernières technologies photographiques il est possible d’aller beaucoup plus loin dans le cadrage et la gestion des lumières. Toutefois, ces possibilités facilitent aussi l’accès à ce métier qui n’est pas règlementé et permet à tout un chacun de s’improviser photographe du jour au lendemain, quelques fois comme simple activité secondaire ce qui n’est pas forcément une assurance de bonne fin et la déception risque de se faire sentir au moment où vous recevrez les photos. Malheureusement  «Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas» (Martine Franck). Autrement dit, il sera trop tard et le regret d’avoir fait le mauvais choix de photographe risque de gâcher le souvenir de votre journée si unique.